Je voudrais aller me promener dans les bois

Série de livrets présentant les parcours photographiques dans le bois de Kerhoual des personnes ayant participé à la résidence « Je voudrais aller me promener dans les bois ». L’expérience, réalisée en partenariat avec la Maison pour Toutes Lcause de Brest et avec le concours des femmes qui fréquentent cet espace d’accueil, nous parle du désir et de ce qui nous anime. Elle utilise un objet comme médiateur de la relation entre le photographe et le modèle, entre le modèle et la nature, le modèle avec lui-même.
Les personnes ayant pris part au projet ont été sollicitées pour intégrer au livret une citation ou un texte écrit soit par elles-mêmes soit par un auteur de leur choix.

Fatima, bois de Kerhoual, 17 janvier 2017

Livret 15x21cm 44 pages
Pages : Couché Satiné
Couverture : Matte Texturée
Impression numérique par Matisséo

« Moi qui ne suis qu’une fille de l’ombre
Qui voit briller l’étoile du soir
Toi mon étoile qui tisses ma ronde
Viens allumer mon soleil noir »

L’oiseau et l’enfant (extrait), chanson interprétée par Marie Myriam à l’Eurovision en 1977.

Voir des photographies de la promenade avec Fatima →

A., bois de Kerhoual, 24 avril 2017

Livret 21×29,7cm 44 pages
Pages : papier couché mat 190gsm
Couverture : papier archive fine art 280gsm
Impression numérique avec encres pigmentaires
Reliure cousue

« Chaque jour je construis ma maison avec des brindilles »

« Përditë ndërtoj shtëpi me ashkla »

Brikana Smajli, poésie (extrait), Tirana, 2006

Voir des photographies de la promenade avec A. →