Lcause : Corita Kent et atelier de sérigraphie au Centre d’Art Passerelle

  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019
  • Visite des expositions-Atelier de sérigraphie autour du travail de Corita Kent au CAC Passerelle à Brest avec les filles de Lcause le 5 janvier 2019

L’atelier « FEMMES CRÉATRICES, FEMMES LIBRES !!! » commence avec une visite-atelier au CAC Passerelle où nous nous sommes rendues ce samedi pour découvrir les expositions en cours et plus particulièrement l’exposition sur CORITA KENT.

Le parcours de Corita Kent est intéressant. Corita Kent (sœur Mary Corita Kent) est une religieuse catholique américaine, artiste et pédagogue. Elle travaillait à Los Angeles et Boston. Née en 1908, elle entre dans l’ordre catholique des sœurs du Cœur Immaculé de Marie à Los Angeles en 1936. Elle a une formation en arts plastiques et en histoire de l’art. Son médium de prédilection est la sérigraphie. Elle participe au mouvement de la Culture Pop comme Andy Warhol, Jasper Johns ou Claes Oldenburg… Très connue de son vivant, elle a été totalement occultée par la suite… Bizarre, bizarre…

Elle a créé plusieurs centaines de sérigraphies et de collages, notamment pour des affiches et des couvertures de livres, ainsi que des peintures murales. Ses cours à l’université du Cœur Immaculé étaient considérés comme un haut-lieu de l’avant-garde. Pour Corita Kent, l’iconographie marchande manipulée et l’art sont une façon de servir Dieu et d’accompagner la modernisation de l’Eglise, enclenchée par le Conseil du Vatican II en 1962. Ses œuvres s’inspirent largement de la culture populaire et incluent souvent des images liées à des produits de consommation courante américains, associées à des textes, notamment religieux, ou bien des mots entortillés ou écrits à l’envers, qui expriment les troubles politiques de l’époque.

Iconoclaste, elle est attaquée à de multiples reprises par les membres de l’Eglise, de sorte qu’en 1969, elle quitte l’ordre catholique du Cœur Immaculé de Marie à Los Angeles, là où elle enseignait.

Son travail dégage une énergie incroyable !

Les filles ont adoré l’atelier de sérigraphie qui a suivi la visite !!!